A propos

La Nature se réinstalle peu à peu dans nos vies citadines : Mauvaises herbes ? ou plantes à découvrir ?

Depuis l’interdiction des pesticides à Bruxelles, nombreuses sont les plantes sauvages qui colonisent nos trottoirs, nos places et nos jardins. Un regard curieux est nécessaire pour apprécier à leurs justes valeurs nos nouvelles voisines. Leur donner un nom, connaître leur histoire, leurs propriétés et leur façon de se développer nous permettra de pratiquer un jardinage sélectif, parfois en éliminant, parfois en favorisant leur présence dans certains lieux … c’est la gestion différenciée !

 

Des safaris urbains !

Des balades ou "safaris urbains" en ville seront régulièrement organisés pour sensibiliser les citoyens à la présence de ces nouvelles plantes sur les trottoirs. Cela permet à tout un chacun de découvrir que la trentaine de plantes très courante à Saint-Gilles porte un nom, possède une histoire parfois très ancienne et des propriétés inattendues, dont l'usage s'est perdu au fil des progrès technologiques de notre époque.

 

Pour aller plus loin ...

N'hésitez pas à compléter les informations apprises au cours de la lecture de ce site ou au cours d'une ballade par un détour par un site de référence nommé observations.be. Celui-ci est alimenté par une foule de passionnés de nature ... des botanistes en herbe ou confirmés, ornithologues de haut vol et autres entomologues aux yeux aguerris !

Bellesdemarue.brussels rassemble certes des informations vérifiées et fiables mais son but principal est de sensibiliser les citoyens à la présence de plantes sauvages en ville suite à l'interdiction des pesticides en ville.

 

Nos partenaires

Projet à l'origine financé par Bruxelles Environnement dans le cadre de l'Agenda 21, il est actuellement géré par la Commune de Saint-Gilles.

Ce projet a pu voir le jour grâce à la participation d'acteurs des secteurs botaniques et de la protection de la nature. Nous en profitons pour les remercier.

 

Jardin Botanique de Meise

Le Jardin botanique de Meise abrite une collection de plus de 18.000 espèces de plantes originaires des quatre coins de la planète. C’est une institution scientifique de pointe où les chercheurs inventorient la diversité végétale et étudient la distribution des espèces et leur évolution dans le temps, tant en Belgique que dans le monde. L’important herbier et la bibliothèque constituent des appuis à la recherche.

La vocation du Jardin botanique est également de partager les connaissances en botanique. Il propose un programme de visites guidées et d’activités, accessibles au grand public et aux écoles de tous les niveaux d’enseignement.

Tela Botanica

Co-fondateur de "Sauvages de ma rue", observatoire national des plantes sauvages sur tout le territoire français destiné à la "science participative". "Belles de ma rue" s’en est ouvertement inspiré, avec un objectif didactique de sensibilisation du grand public. 

Tela Botanica a mis au service de "Belle de ma rue" ses outils numériques de collecte et gestion des données d'observation.