Menu

Diplotaxis à feuilles étroites

Nom vernaculaire en français : Diplotaxis à feuilles étroites (ou encore roquette sauvage)
Nom vernaculaire en néerlandais : Grote zandkool
Nom latin : Diplotaxis tenuifolia.

Description : C’est une plante bisannuelle (qui pousse deux années pour disparaître ensuite). Elle mesure de 20 à 80 cm de hauteur. Les feuilles de la base, très découpées, épaisses, bleu-vert et étroites sont disposées en rosette (1). Les feuilles insérées sur la tige ont une forme de lance, leurs nervures sont blanches. Les fleurs de couleur jaune-soufre sont de grande taille.
Plante mellifère, elle appartient à la famille … de la roquette et des Brassicacées, comme les choux, les navets. Elle pousse fréquemment autour des habitations, au bord des routes ou sur les talus, le long des chemins de fer. Dans les villes, on la trouve sans les friches, au pied des arbres et parfois dans les fissures des murs ou entre les pavés ! Une façon de la reconnaître aisément est d’en froisser une feuille et de la sentir. Récoltée dans de bonnes conditions les feuilles sont tout à fait comestibles !

Histoire : Origine des bords de la Méditerranée … On la cite en Sicile, au Caire, en Barbarie (contrées hors Empire romain). Elle fut sans doute introduite dans nos régions involontairement lors des voyages antiques …
Propriétés et usages : A l’instar de la roquette que l’on trouve dans les magasins, le Diplotaxis est apprécié en salade pour sa saveur piquante. Elle est d’ailleurs bien plus piquante et savoureuse que la roquette du commerce. Attention les papilles !

Vous pouvez la cultiver chez vous et elle se resème facilement. Vers la fin de l’été, elle lance de grandes tiges au bout desquelles des fleurs jaunes seront pollinisées. Récoltez-en les graines et partagez-les, vous en aurez à foison !

(1) En rosette : ensemble de feuilles étalées en cercle à la base de la plante