Menu

Véronique de Perse

Nom vernaculaire en français : Véronique de Perse (mais aussi boyau-de-chat, plante-à-thé…).
Nom vernaculaire en néerlandais : Grote ereprijs.
Nom latin : Veronica persica.

Description : Elle mesure de 10 à 40 cm de long. Elle est poilue, à tiges couchées et ramifiées. Les fleurs se détachent bien au-dessus de la plante.
Plante annuelle, à tige généralement non radicante (c’est-à-dire qui ne produit pas de racines à côté de la racine principale, comme le fait par exemple le fraisier), a de jolies petites fleurs bleues qui s’épanouissent depuis le réveil du printemps jusqu’à l’automne. Ses graines ressemblent à des petits cœurs.

Histoire : Plante annuelle originaire du Sud-Ouest de l’Asie, naturalisée dans toute l’Europe (à l’exception des régions boréales) au moins depuis le XIXe siècle, elle est arrivée dans nos contrées il y a environ deux siècles et progressivement envahi les bords des chemins, les cultures et les jardins. Elle peut devenir envahissante. Indifférente à la nature du sol si elle est isolée, pourvu qu’il soit ou ait été cultivé, elle pousse surtout dans les jardins et les diverses cultures, où elle forme parfois des colonies assez importantes. C’est typiquement une annuelle commensale (1) des cultures dont le Ph est supérieur à 7 (c’est-à-dire plutôt basique).

Propriétés et usages : Elle est parfois cultivée – ou laissée en place - pour ses qualités ornementales.

(1) Commensale : Le commensalisme est une exploitation non-parasitaire d’une espèce vivante par une autre espèce.